Sensibiliser au handicap en entreprise

Comment sensibiliser au handicap au sein de l’entreprise

Encore stigmatisée et victime d’idées reçues, la prise en compte du handicap dans le milieu professionnel est un enjeu majeur des entreprises agissant en faveur de l’inclusion et de la diversité. Sensibiliser au handicap permet de valoriser la culture de l’entreprise : une culture fondée sur l’ouverture d’esprit, le respect et la tolérance. La communication sur le handicap associée à des actions, permet de faire lever les préjugés et de favoriser l’intégration et le maintien dans l’emploi des personnes en situation de handicap.

Lutter contre les idées reçues

Le but premier d’une sensibilisation au handicap pour les entreprises est de changer la perception des collaborateurs en ce qui concerne le handicap au travail. En effet, la « différence » n’est pas incompatible avec la  performance. Il faut tout simplement compenser le handicap si cela est nécessaire. Pour les responsables des ressources humaines, recruter un travailleur en situation de handicap c’est avant tout recruter un salarié motivé et compétent. 

Afin de lutter contre les idées reçues et faire évoluer les visions stéréotypées, l’entreprise peut anticiper les questions des salariés. Ceci permettra de lever leurs appréhensions quant à leurs relations avec des collègues en situation de handicap. Nous vous proposons quelques messages clé à faire passer en ce sens :

Messages clés à véhiculer pour faire évoluer les mentalités

  • Les handicaps et leurs conséquences sont divers.
  • La situation de handicap peut aussi être la conséquence de problèmes de santé courants : tout collaborateur peut être concerné à un moment de sa vie professionnelle.
  • La majorité des handicaps sont compatibles avec une activité professionnelle.
  • Aucun métier, aucun poste n’est a priori réservé ou interdit aux personnes en situation de handicap.
  • Un salarié en situation de handicap ne représente pas une charge de travail supplémentaire pour ses collègues.
  • La plupart des handicaps sont invisibles.
  • Se déclarer et entamer les démarches de reconnaissance du handicap sécurise l’emploi d’une personne en situation de handicap.

Sensibiliser ses collaborateurs au handicap invisible

En effet, certaines personnes peuvent se retrouver dans une situation difficile sur leur poste de travail ou plus largement dans l’emploi à cause d’un problème de santé invisible. Ces mêmes problèmes de santé peuvent entraîner de la fatigue ou encore des douleurs que l’on ne voit pas à vue d’œil. Ainsi, 85% des handicaps sont invisibles. Cette appellation concerne les situations de handicap sensoriel, psychique, cognitif mais aussi certaines maladies et handicaps moteurs. Les fonctions les plus souvent touchées par ce type de handicap sont la mobilité, la vue, l’audition ou la parole.

Des situations de handicap invisible courantes sont par exemple : les troubles dys ; la fatigue chronique ; les troubles de la mémoire ; la douleur chronique, permanente ou par crises répétées ; les troubles du sommeil et les insomnies ; les phobies comme la claustrophobie ; les maladies de longue durée comme le diabète.

S’ils se trouvent dans une de ces situations, vos collaborateurs peuvent demander une Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH). La RQTH leur ouvrira la possibilité de bénéficier d’un accompagnement spécifique, d’un aménagement du poste de travail ou d’aides à la formation pour compenser les conséquences du handicap. L’aménagement de poste pourra aussi servir à d’autres personnes dans l’entreprise et par la même occasion, accroître la productivité de l’entreprise. 

Ainsi, il faut montrer aux collaborateurs que faire connaître son statut de personne en situation de handicap dans l’entreprise est un avantage et non pas un risque.

Informer les collaborateurs sur les démarches à engager lorsque le handicap survient ou s’aggrave

Tout d’abord, il faut permettre aux collaborateurs d’identifier les interlocuteurs dédiés dans l’entreprise (RH, mission handicap, représentants du personnel…). Ces interlocuteurs dédiés doivent être formés et pourront informer les collaborateurs sur les démarches à engager, notamment dans le cadre d’une demande RQTH. 

Demande de RQTH

La demande de RQTH est à déposer auprès de la maison départementale des personnes en situation de handicap (MDPH) dont vos collaborateurs dépendent. Ils auront besoin, notamment, d’un formulaire, d’une fiche d’état-civil et d’un certificat médical. La RQTH est attribuée pour une durée de 1 à 10 ans renouvelable. Depuis le 1er janvier 2020, elle peut être attribuée à vie dans certains cas. Pour plus de ressources et d’informations sur les démarches, vous pouvez consulter le site de l’AGEFIPH.

Par ailleurs, vous pouvez rappeler à vos collaborateurs, qu’une fois obtenue, la RQTH reste confidentielle. C’est à chaque personne de décider si elle souhaite en faire état : la mentionner sur son CV et la communiquer à l’employeur.

Quelques idées d’actions ludiques à mettre en place pour favoriser la sensibilisation au handicap en entreprise 

Il est primordial d’échanger autour du handicap au sein de l’entreprise avec l’ensemble des collaborateurs : la direction, les responsables de services, les représentants du personnel et les salariés. Cela va permettre de favoriser l’esprit d’équipe.

  • Organiser des formations 

L’objectif est de lever les craintes à l’embauche en simulant des entretiens d’embauche. Ceci permettra de mieux appréhender le handicap. 

  • Avoir recours à un ambassadeur (extérieur à l’entreprise)

Faire appel à un ambassadeur du handicap, par exemple, un athlète paralympique, une personne qui a subi un accident… Qu’est-ce qu’ils vivent au quotidien, quels sont leurs ressentis, leurs expériences et comment ont-ils appris à avoir confiance en eux. Comment font- ils de leur handicap une force au quotidien.

  • Témoignages de salariés en situation de handicap (au sein de l’entreprise)

Les témoignages de salariés en situation de handicap et/ou de leur entourage professionnel (collègues, managers) mettent en lumière des expériences d’intégration réussie concrètes, permettant de dédramatiser les situations de handicap et de faciliter l’accueil de nouveaux salariés dans cette situation. 

  • Mettre en place un “Serious Game”

Créer un jeu en ligne mettant en avant différentes situations autour du handicap pour que les salariés puissent prendre du recul sur les situations auxquelles un travailleur handicapé peut faire face. 

  • Organiser des ateliers de mise en situation 

Il est possible de faire une expérience de simulation pour faire ressentir individuellement la réalité du handicap : parcours en fauteuil roulant, utilisation d’un casque permettant de simuler la déficience auditive, les difficultés liées à la malvoyance, etc.

Plusieurs kits de sensibilisation au handicap sont mises à disposition gratuitement pour les entreprises. N’hésitez pas à y piocher des idées intéressantes à mettre en place au sein de votre entreprise.

http://www.oeth.org/employeur/sensibiliser-au-handicap/kit-de-sensibisation-au-handicap

https://www.semaine-emploi-handicap.com/kit-communication-0

Pour aller plus loin, vous pouvez mettre en place une ligne d’accompagnement social pour les collaborateurs. 

You May Also Like

Avantages salariés 2021

Avantages salariés 2021 : le top 10 pour mieux recruter et fidéliser les talents

Webinar : préparer le retour au bureau

Webinar : Préparer son retour au bureau

Résultats enquête RH

Covid et nouvelles pratiques de travail – résultats d’enquête RH

Congé second parent

“Congé second parent 100% rémunéré – un fort message de l’entreprise sur l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *