Worklife Moodboard pdf

Crise sanitaire : les entreprises repensent durablement leur politique de mobilité

Selon l’étude Worklife « Crise sanitaire et mobilité des salariés », 32% des salariés des grandes agglomérations ont changé leur mode de transport domicile-travail face à la crise Covid-19. Loin d’être un phénomène temporaire, l’étude montre que de nouvelles habitudes vont émerger. Si la place de la voiture reste importante, l’intermodalité se développe avec moins de transports en commun et davantage de vélo et autres mobilités douces. Face à ce constat, le dispositif “Forfait Mobilité Durable” devrait permettre aux entreprises d’accompagner ces changements.

Crise sanitaire, boom du télétravail et mobilité – les nouvelles tendances

La mobilité domicile-travail est un enjeu de taille, puisqu’elle concerne 24 millions de salariés en France. L’organisation du travail a été bouleversée pour la plupart des salariés, entraînant des changements dans leur manière de se déplacer. Suite au deuxième déconfinement, le télétravail deviendra une pratique durable pour plus de 60% des salariés

Selon l’étude Worklife, 44,7% des salariés des grandes agglomérations vont télétravailler plus d’un jour par semaine. Cela impacte leur mobilité : 32% déclarent avoir changé de mode de transport. Alors qu’avant la pandémie, les transports en commun étaient le moyen de transport privilégié pour la majorité de ces salariés, plus de 50% d’entre eux déclarent vouloir diminuer leur fréquence d’utilisation ou arrêter d’utiliser les transports en commun de manière durable après la crise. Parmi les personnes qui ont changé leur mode de transport, 56,5% privilégient les modes éco-responsables, le vélo étant la première alternative (29.6%). 

Accompagner les collaborateurs vers des modes de déplacements plus éco-responsables

Alors que 85% des Français déclarent être sensibles aux questions environnementales, environ 40% des sondés qui ont changé de mode de transport pendant la crise, disent utiliser désormais la voiture pour leur trajet domicile-travail. Ce paradoxe peut s’expliquer par le manque de solutions alternatives mises en place par les entreprises. 

En effet, plus de 87% des répondants à l’enquête n’ont pas entendu parler du Forfait Mobilités Durables. Ce dispositif permet pourtant aux entreprises de financer les modes de transports durables et d’être exonérées de cotisations jusqu’à 400€ par salarié par an. Alors que 72% des sondés disent vouloir se tourner vers les mobilités “douces” et actives (vélo, trottinette électrique…) ou alternatives (covoiturage), une telle solution semble pour les entreprises l’opportunité idéale pour combiner Responsabilité Sociale et Environnementale et réduction des coûts dans une période économique tendue. La Loi d’Orientation des Mobilités les oblige d’ailleurs à intégrer la mobilité durable à leurs négociations annuelles obligatoires. 

Redéfinir la mobilité post-Covid-19 – enjeu pour les entreprises

Face à ces constats, plusieurs acteurs sur le marché des avantages salariés ont lancé des solutions pour faciliter la mise en place du Forfait Mobilité Durable (FMD). Cependant, ces solutions restent complexes à gérer pour les entreprises qui doivent combiner deux dispositifs : le remboursement des titres de transports et le FMD. 

Worklife innove en intégrant les deux dispositifs au sein d’une App et d’une carte de paiement. Les salariés associent leur moyen de paiement personnel à leur carte Worklife. De cette manière, plutôt que de payer l’intégralité de leur abonnement mensuel puis de se faire rembourser, ils payent désormais avec leur carte Worklife et la répartition employeur/employé est automatique. 

L’étude Worklife montre d’ailleurs qu’avec la généralisation du télétravail, 60% des salariés sont prêts à payer leurs trajets à l’unité avec cette carte plutôt que de prendre un pass mensuel, ce qui leur reviendrait moins cher dès 1 jour de télétravail par semaine. Les salariés choisissent leur mode de transport durable et optimisent leur budget de mobilité. Cela profite directement aux entreprises qui financent généralement 50% du dispositif.

Worklife réinvente la mobilité en lien avec les nouvelles pratiques de travail. Tout en permettant aux entreprises de faire des économies, la carte Worklife offre plus de flexibilité aux utilisateurs et les rend acteurs de leur mobilité.”

Benjamin Suchar, fondateur et CEO de Worklife

Un système gagnant-gagnant qui devrait séduire de nombreuses entreprises en 2021 !

Etude Worklife sur la mobilité des salariés

You May Also Like

Forfait mobilités durables passe à 500 euros

Loi de finances 2021 : le forfait mobilités durables passe à 500 €

Forfait mobilité durable et vélo

Forfait mobilité durable et vélo

Titres restaurant Worklife

Titres restaurant 2020 : double plafond d’utilisation par jour et durée de validité étendus jusqu’au 1er septembre 2021

Worklife

Worklife – la nouvelle solution qui révolutionne les avantages en entreprise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *