parentalité : actions à mener pour améliorer la QVT

Parentalité en entreprise : 10 actions pour accompagner vos salariés et leur offrir une meilleure qualité de vie au travail

D’après une étude menée par Worklife en partenariat Lab RH en 2020, 7 salariés sur 10  se reconnaissent moins efficaces au travail à cause de la gestion de leurs problématiques personnelles. Charge mentale élevée, course permanente, épuisement… Comment les entreprises peuvent-elles accompagner les parents pour les aider à tout concilier ? Aujourd’hui, le sujet de la parentalité en entreprise est devenu une préoccupation majeure des RH pour attirer et fidéliser les talents.

La parentalité, un enjeu QVT pour les entreprises

L’accompagnement de la parentalité, tout comme les questions d’équilibre des temps de vie, font partie intégrante de la qualité de vie au travail.

Selon une étude menée par l’INSEE en 2020, un tiers des salariés déclarent que la parentalité a eu un impact sur leur carrière. Les salariés parents ont ainsi besoin que les entreprises reconnaissent la difficulté qu’ils peuvent avoir à concilier vie professionnelle et vie personnelle. 

Parentalité, comment accompagner vos salariés parents ? 

Ouvrez le dialogue

La première étape réside dans l’ouverture du dialogue. En effet, faire de la parentalité un sujet tabou aura un impact très négatif pour l’entreprise. Dans le livre « La parentalité en entreprise expliquée à mon boss » de Tiphaine Mayolle, de nombreux parents témoignent et militent pour faire reconnaître la parentalité comme un booster de compétences et de carrière. Éduquer les managers à identifier les compétences que la parentalité offre  devient nécessaire. Pour ce faire, offrez leur la possibilité de participer à des workshops ou des wébinaires sur le sujet pour les former et pour qu’ils puissent accueillir sereinement une annonce au sein de leurs équipes. 

Pendant la grossesse : télétravail et aménagement des horaires

Conformément à l’article L1225-12 du Code du Travail, l’employeur se doit de protéger ses salariées enceintes des risques éventuels liés à leur travail. Pour ce faire, il peut notamment permettre aux futures mamans de travailler chez elles, leur évitant ainsi les fatigants trajets domicile-bureau. 

Accompagnez les futures mamans au retour de leur congé maternité

Axelle Caharel, Head of People Partner chez Backmarket aborde ce sujet dans le podcast Les Novateurs et exprime l’enjeu majeur de cette étape pour une femme aussi bien à titre personnel que professionnel.
Selon elle, il est primordial d’accompagner les futures mamans pour qu’elles soient sereines durant leur congé maternité mais également à leur retour. Trop souvent mis de côté, ce temps fort peut être un véritable tournant pour le parent. Vous pouvez préparer son retour en amont et demander à votre collaborateur quelles sont ses perspectives professionnelles pour la suite. Prévoyez également un temps de transmission et de mise à jour. 

Engagez-vous 

Pour aller encore plus loin dans votre engagement en faveur de la parentalité en entreprise, vous pouvez adopter les actions proposées par le Parental Challenge. Le Parental Challenge est un guide pragmatique et complet qui propose 100 actions à mener pour aider les entreprises dans la réflexion autour de leur stratégie de parentalité en entreprise. Mais c’est aussi une charte à travers laquelle les entreprises s’engagent à mettre en place 12 mesures, issues du guide. 

Adoptez un management flexible et bienveillant 

Exprimez à vos salariés votre ouverture quant à son nouveau rôle de parent, soyez bienveillant, disponible et à l’écoute. 

Écoutez les difficultés rencontrées par les salariés, tentez de les épauler et assurez-vous que leur travail ne s’impose pas comme une contrainte dans leur vie personnelle. Si c’est le cas, trouvez ensemble un mode d’organisation plus adéquat. 

Il vaudrait mieux anticiper et trouver une solution avant que votre salarié ne vous quitte.

Aménagez le temps de travail

Quand on doit déposer son enfant à l’école le matin et le récupérer le soir, assister aux réunions de 8h ou de 18h peut vite devenir mission impossible. Privilégiez les réunions en journée, ni trop tôt le matin, ni trop tard le soir. De même pour les afterwork, alternez avec des petits déjeuners pour ne pas contraindre vos salariés parents à ne pas partager ces temps de convivialité. 

L’aménagement du temps de travail peut aussi passer, par exemple, par du télétravail. Cela ne résout pas les problèmes de garde, mais peut simplifier le quotidien du salarié en réduisant les temps de transport, voire en lui permettant d’aller chercher un enfant trop jeune pour rentrer seul mais capable d’être en autonomie une fois à la maison.

Proposez des solutions de garde d’enfants

Pour être serein, votre salarié doit s’assurer que son enfant est bien gardé ! On croit que ce sont des avantages réservés seulement aux salariés de grands groupes mais ça n’est plus le cas. Les entreprises peuvent mettre en place des crèches d’entreprise (ou inter-entreprises). Autre solution, elles peuvent réserver pour leurs salariés un certain nombre de places en crèche. Les collaborateurs qui le souhaitent postulent ensuite pour obtenir une place pour leur enfant. Vous pouvez également financer des gardes individuelles au domicile des collaborateurs, solution très plébiscitée par les parents depuis la crise Covid.

Accordez des chèques CESU dématérialisés

Autre dispositif pour soutenir les parents : accorder aux salariés des Chèques Emploi Service Universels (CESU) pour financer les services à domicile, notamment la nounou, la baby-sitter ou encore pour des cours particuliers. A l’image des titres-restaurant, le chèque CESU est préfinancé en partie par l’employeur. Il existe également des solutions dématérialisées grâce auxquelles les collaborateurs peuvent recevoir cette aide financière directement sur une carte de paiement. Très pratique pour les salariés, cette solution est également plus avantageuse pour l’entreprise, qui ne paiera uniquement les services qui ont été rendus.

Offrez des congés “enfants malades” ou pour les rentrées scolaires 

Vous pouvez faire bénéficier vos salariés d’autorisations d’absence pour garder et soigner leur enfant lorsqu’il est malade et ne peut pas être accueilli en crèche ou à l’école. 

Par ailleurs, ces mêmes congés exceptionnels peuvent être accordés à l’occasion des rentrées scolaires pour les enfants en bas âge. 

Intégrez les enfants au sein de l’entreprise 

Curieux, les enfants sont toujours très intéressés de connaître l’environnement dans lequel leurs parents passent le plus clair de leur temps. Pour cela, organisez une journée kids friendly avec des activités à destination des enfants des salariés au sein des locaux de l’entreprise. 

Accompagner la parentalité en entreprise permet à la fois de protéger la santé mentale des salariés parents et d’augmenter la productivité globale. Sans oublier la marque employeur : en offrant des solutions innovantes aux parents actifs, vous boostez l’attractivité de votre entreprise. 

En résumé, à chaque entreprise d’identifier et de mettre en place les solutions les plus adaptées pour accompagner ses salariés parents. 

You May Also Like

Les tarifs de la garde d’enfants résistent à l’inflation

Les tarifs de la garde d’enfants résistent à l’inflation

Déconnexion totale : 8 conseils pour RH

Réussir une déconnexion totale : 7 conseils pour RH débordés

télétravailler en vacances

Télétravailler sur son lieu de vacances : la nouvelle tendance de l’été 2022 ?

forfait mobilités durables

Forfait mobilités durables : quel bilan 2 ans après ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *