Les tarifs de la garde d’enfants résistent à l’inflation

Les tarifs de la garde d’enfants résistent à l’inflation

Yoopies, plateforme de services à domicile à destination des particuliers du groupe Worklife, a publié son dernier baromètre sur les coûts de la garde d’enfants 2022. 

À l’heure où les prix s’enflamment et où l’inflation dépasse les 6 %, contre toute attente le coût de la garde d’enfants résiste et augmente de manière modérée en 2022. Le baromètre Yoopies atteste d’une hausse de 2,97 % du coût horaire de la garde à domicile, élevant le montant moyen en France à 9,70 € par heure à la rentrée 2022 (9,42 € en 2021). Le salaire des assistants(es) maternels(les) a quant à lui encore mieux résisté puisqu’on note une hausse de seulement 7 centimes par heure à 3,69 € par heure par enfant, soit 1,93% d’augmentation (3,62€ en 2021). 

Les assistantes maternelles ne répercutent pas l’inflation sur leurs tarifs horaires de garde d’enfants

Dans ce contexte économique tendu, de nombreux ménages voient leur pouvoir d’achat diminuer. Face à cela, les assistants(es) maternels(les) soulagent les parents et ne répercutent que très peu l’inflation sur leur taux horaire. En effet, à la rentrée 2022, on observe une hausse de moins de 2 % pour le coût horaire des assistants(es) maternels(les). 

C’est en Corse que l’observe le coût horaire le plus élevé à 4,54 € par heure et par enfants et dans les Pays de la Loire que l’on note un l’augmentation la plus forte du coût horaire +2,73 %. 

9e a jNteLxm C2CtVsH4UW OgrV

En ce qui concerne le prix de la garde à domicile, on observe une augmentation un peu plus importante (+2,97 %) avec un salaire moyen à 9,70 €/h. L’Ile de France reste la région la plus chère pour faire garder ses enfants, suivie de Provence Alpes Côte d’Azur et la Bretagne. On note toutefois que c’est en Bourgogne Franche Comté que les tarifs ont le plus augmenté : +4,95 % à 9,54 €. Cette augmentation reste, toutefois, modérée face à celle de l’inflation. 

KbYxYTN h2s3ouLHYSAgqxl9Yqaw

Cependant, au cours des dernières études menées par Yoopies, un constat se dégage sur la durée plus longue de répercussion du cycle économique sur les tarifs de la garde d’enfant. C’est pourquoi, Yoopies projette une augmentation probable des prix au cours de l’année à venir. 

o8 8aQ7Hf9iAU

La garde d’enfant comme une arme d’augmentation du pouvoir d’achat pour les employeurs 

Il n’en reste pas moins que le budget de garde d’enfants continue à représenter une part importante du pouvoir d’achat des français. Face à une demande de plus en plus présente d’augmentation des salaires, il est important de rappeler que les employeurs peuvent aussi accompagner leurs salariés parents. En proposant à leurs salariés du financement de services à la personnes sur une carte, au même titre qu’elle leur propose des titres-restaurants, des titres-mobilité ou une indémnité télétravail, l’employeur peut augmenter le pouvoir d’achat de leurs salariés et ainsi pallier l’augmentation du coût de la garde d’enfant et favoriser l’équilibre vie pro / vie perso.  En ce qui concerne la fiscalité, l’entreprise bénéficie d’une exonération de charges sociales sur les sommes versées aux salariés dans la limite de 1 830 euros annuel par salarié. Elle bénéficie aussi de 25% de crédit d’impôt. De son côté, le salarié bénéficie d’exonération d’impôt.

Une arme anti-inflation dont les employeurs ne devraient pas se priver pour les négociations annuelles obligatoires à venir.

You May Also Like

Déconnexion totale : 8 conseils pour RH

Réussir une déconnexion totale : 7 conseils pour RH débordés

télétravailler en vacances

Télétravailler sur son lieu de vacances : la nouvelle tendance de l’été 2022 ?

forfait mobilités durables

Forfait mobilités durables : quel bilan 2 ans après ?

Titres-restaurant et retour du plafond de 19 euros dès le 1er juillet 2022

Titres-restaurant : le plafond repassera à 19 euros le 1er juillet 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *