Défis RH 2021

Les grands défis RH de l’année 2021

L’année 2021 débute sous le signe de l’incertitude. Contexte sanitaire et économique imprévisible, des modes de travail qui évoluent à grande vitesse… Quels sont les nouveaux défis RH auxquels les entreprises font face ? Organisation du travail, management, rapport au travail… Comment manager et engager les collaborateurs en 2021 ? 

Les grands enseignements de l’année 2020 et de la crise Covid

Avant que la crise sanitaire ne bouscule complètement nos habitudes de travail, le télétravail à temps complet concernait moins de 2% des salariés. Aujourd’hui, 40% des salariés du secteur privé télétravaillent. Quels enseignements en avons-nous tirés ?

Enseignement 1 – La Confiance

En 2020, “délégation” et “confiance” sont devenus les maîtres-mots des managers. De leur côté, les collaborateurs ont gagné en autonomie. Souvent livrés à eux-mêmes, ils ont appris à gérer les priorités, à organiser leur temps et à prendre davantage d’initiatives. Qui l’eût cru il y a encore moins d’un an, mais “le télétravail a [réellement] démontré aux entreprises que les salariés pouvaient être productifs en dehors du bureau,” comme le constate Xavier Billiet, directeur de développement. Pour Amina Cherbi, fondatrice de Salesfocus, “la confiance et l’agilité sont plus que jamais au cœur des réacteurs des entreprises qui gagneront”.

Enseignement 2 – L’adaptabilité, une compétence-clé de demain

La période inédite que nous avons traversée a démontré une forte capacité d’adaptation, à la fois de l’organisation de l’entreprise et du côté des collaborateurs : nouveaux modes de travail implémentés en urgence, mise en place d’outils adaptés et performants, gestion de l’équilibre vie perso-vie pro, etc. La capacité à pouvoir s’adapter aux nouveaux environnements de travail sera de plus en plus appréciée dans le monde du travail de demain. 

Enseignement 3 – Saisir les opportunités plus que jamais

Dans un contexte sanitaire et économique instable, les entreprises ont dû se réinventer. Investir dans des capacités de résilience face à l’incertitude a été l’une des pistes exploitées pour faire de la crise sanitaire une future opportunité. Beaucoup d’entreprises s’en sont saisies, transformant les difficultés en avantages. Ainsi, la startup Yoopies, spécialisée dans les services à domicile, a mobilisé son réseau d’intervenants pendant cette période de crise, en créant un mouvement de 30 000 bénévoles venant en aide aux personnels soignants. Un bon moteur d’engagement pour les collaborateurs.


Enseignement 4 – L’engagement collaborateur est essentiel

En accélérant la digitalisation de l’entreprise, la crise sanitaire nous invite à repenser nos modes de collaboration. Pour Amina Cherbi, “l’engagement collaborateur est clé et on ne peut plus faire comme si ce n’était pas un levier de management prioritaire”. Le Covid a en effet mis en évidence la nécessité de renforcer les liens avec les collaborateurs, comme le soulignent de nombreux managers. Nicola Gianinazzi, directeur commercial du cabinet de conseil en stratégie et financement des activités de recherche et d’innovation Absiskey, soutient que l’engagement se crée “en donnant du sens aux collaborateurs”

Les bonnes pratiques à pérenniser

Faire un bon mix entre télétravail et bureau

D’après une enquête RH réalisée par Worklife, 86% des entreprises ont l’intention de développer le télétravail de façon pérenne. Le télétravail avec un cadre, à une fréquence de 2-3 jours par semaine, s’avère donc être une pratique appréciée à la fois par l’entreprise et par les collaborateurs. Pour beaucoup, ce mode de travail permet d’ailleurs une meilleure conciliation “vie professionnelle – vie personnelle” et davantage de temps pour soi pour les salariés qui ne prennent plus les transports. Le télétravail va de pair avec les nouveaux outils digitaux mis en place par les entreprises, que ces dernières souhaitent aussi pérenniser.

La communication avec les équipes

Les managers ont multiplié les façons de communiquer avec leurs équipes, dans une volonté d’être toujours au plus près d’elles, et faisant preuve de davantage de transparence. AstraZeneca par exemple, a mis en place un forum hebdomadaire d’une heure en présence de tous les membres du Codir avec un temps dédié aux questions-réponses. Chez Absiskey, les “points de contacts plus réguliers avec des meetings réservés à de l’échange de groupe, sans ordre du jour défini” font partie des bonnes pratiques à pérenniser.

Les principaux défis RH pour 2021

La qualité de vie au travail au coeur de la stratégie RH

Selon Elise Cointet, responsable RH de Worklife, il n’a jamais été aussi nécessaire de se préoccuper du bien-être de ses collaborateurs. Le soutien et la protection semblent être particulièrement de mise face à la crise sanitaire qui a fragilisé l’état psychologique de nombreux salariés. Selon un sondage réalisé par le site de recrutement Qapa, 48 % des femmes et 37 % des hommes pensent avoir besoin d’un accompagnement pour faire face à leurs inquiétudes nées de la crise. Comment rassurer les collaborateurs, parler de la difficulté de la projection ; l’importance de se concentrer sur des choses concrètes afin d’avancer… tels sont les enjeux de la QVT de l’ère après-Covid. Pour Valérie Fleurot, assistante sociale chez MSA, la qualité de vie au travail ne peut se passer de la bienveillance en entreprise. Et bien-sûr, de la cohésion d’équipe.

Garder la culture d’entreprise et la cohésion d’équipe malgré la distance

L’un des effets de bord du télétravail, la cohésion d’équipe a certainement pâti du fait de la distance. Les professionnels des RH se trouvent devant le double défi de conserver le lien social tout en préservant les collaborateurs d’un point de vue sanitaire. Comment reconstruire le collectif. Comment préparer le retour au bureau, lorsque la situation le permettra. Comment reconnecter les collaborateurs aux valeurs et à la culture de l’entreprise. Tels vont être les grands chantiers et défis RH pour l’année 2021.


L’interview Worklife

La crise sanitaire a déstabilisé toutes les stratégies et mis à mal les plans économiques, et ce fait, les plans de recrutement et de fidélisation des talents. Malgré cela, les startups continuent à se développer et à recruter. Focus sur l’année écoulée et les défis RH 2021 de Vroomly.

Marie Poux, Talent Acquisition Manager chez Vroomly, répond à nos questions.

Quels ont été les grands enseignements de l’année 2020 et de la crise Covid?


À la fois complexe et riche en expériences, 2020 nous a poussé à faire preuve de beaucoup de résilience à bien des niveaux. En effet, au lieu de nous nourrir de l’effervescence de nos open spaces, nous avons dû chercher l’inspiration entre les quatre murs de nos appartements/maisons respectif(ve)s pour sortir de la crise. Il a fallu repenser beaucoup d’acquis, notamment dans notre manière de travailler… et de recruter. 

Car, malgré la crise, Vroomly reste en pleine croissance. En effet, pendant le confinement, nous avons étoffé nos services, notamment en lançant Vroomly Parts, comparateur de pièces détachées en ligne créé par et pour les garages ! Qui dit lancement de nouveau produit, dit recrutement, et qui dit confinement, dit agilité… Nous avons donc repensé notre processus de recrutement en passant sur un modèle 100% digital, avec le challenge de pouvoir toujours aussi bien évaluer nos candidats mais aussi de pouvoir faire en sorte qu’ils puissent se projeter chez Vroomly ! 

Nous avons fait le même exercice pour assurer l’onboarding de nos nouveaux arrivants et avons dû repenser leur programme d’arrivée.

Les maîtres-mots de nos enseignements de la crise du covid sont : remise en question, agilité et humain !

Quelles ont été les bonnes pratiques à pérenniser ?

Chez Vroomly, nous misons sur trois piliers :

La communication interne ! Il a été essentiel d’être transparents auprès des différentes équipes pour présenter l’adaptation de la stratégie, donner le cap et de la visibilité ! Nous organisons deux fois par semaine des “Morning Meeting” pour que tout le monde puisse savoir où nous en sommes et ce qu’il reste à faire. 

Maintenir une vraie cohésion d’équipe, notamment autour de cafés virtuels informels ou par des parties de jeux en ligne !

Structurer notre onboarding et offrir le meilleur accueil à notre nouvel arrivant. Cela passe chez Vroomly par la préparation d’une checklist par le manager, l’annonce de l’arrivée à toute la team via Slack et pendant les réunions d’équipe, des one-to-one quotidiens avec son manager et une intégration virtuelle avec chaque équipe. Ça a l’air de rien, mais échanger en petits comités pour comprendre qui fait quoi, c’est très utile… et surtout c’est sympa de mettre un visage sur un nom !

Quels sont les défis RH pour 2021 ? 

Ils sont nombreux mais, quitte à choisir : réussir à maintenir une cohésion d’équipe à distance, tout en intégrant près de 30 talents dans une équipe qui en compte tout autant !

You May Also Like

Interview Hortense Noiret

“La qualité de vie au travail n’est pas l’installation d’un babyfoot!” Interview avec Hortense Noiret

Conditions de télétravail

Télétravail : Assurer une meilleure qualité de vie en améliorant les conditions de travail

FMD porté à 600 euros

Le forfait mobilités durables (FMD) porté à 600 euros par an par salarié

fin du télétravail

Rentrée : travail hybride ou fin du télétravail ? Les entreprises passent d’un mode de survie à un mode de croissance

1 thought on “Les grands défis RH de l’année 2021”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *