télétravailler en vacances

Télétravailler sur son lieu de vacances : la nouvelle tendance de l’été 2022 ?

Connaissez-vous les « tracances », ce nouveau concept alliant travail et vacances ? Est-ce une pratique que vous autorisez au sein de votre entreprise ? 

De plus en plus de salariés télétravaillent sur leur lieu de vacances afin d’y passer plus de temps. Une pratique assez récente en France, et en plein essor avec la hausse du télétravail depuis la pandémie.

Que dit la loi ? Quelle position prennent les entreprises ? Dans l’article qui suit, on vous dit tout de ce nouveau phénomène. 

Entreprises et salariés sur la même longueur d’onde 

Selon une étude menée par le cabinet Génie des lieux, en juin 2022, 35 % des personnes interrogées ont choisi de faire du télétravail sur leur lieu de vacances cet été. Un phénomène encore plus accentué chez les 18-35 ans, qui expliquent que cette nouvelle pratique leur permet d’allier temps de travail et temps de famille.

En ce qui concerne les entreprises, l’étude réalisée par Cooptalis en juin 2021 révèle que 86 % des responsables RH ont reçu une requête pour exercer en télétravail depuis une destination étrangère ou une ville éloignée. 74 % d’entre eux ont fourni une réponse positive.

Cette étude précise que les grands groupes voient les demandes abonder en proportion de leurs tailles (certains DRH parlent de plusieurs centaines de demandes). Les ETI, PME et les startups, se trouvent face à des demandes relativement conséquentes si on les ramène à la taille moyenne des entreprises. 

Selon le cabinet, c’est la pression sur le marché de l’emploi, en particulier sur les postes hautement pénuriques qui ont favorisé l’acceptation des demandes. De manière générale, les entreprises cherchent à trouver le compromis pour éviter la perte des talents. 

Travail et vacances : comment ça se passe ? 

Cette nouvelle tendance, certains en sont convaincus. C’est le cas de Brian Chesky, le cofondateur et PDG de la plateforme Airbnb. Pendant un an, en 2021, le PDG milliardaire a séjourné chez des particuliers, dans différentes villes, à intervalles réguliers, tout en assurant ses fonctions. Fort de cette expérience, fin avril 2022, il déclare sur tweeter : “aujourd’hui, nous annonçons que les employés d’Airbnb peuvent vivre et travailler n’importe où”. La plateforme présente plusieurs possibilités : travailler de chez soi ou du bureau ; travailler n’importe où aux États-Unis ; travailler et vivre dans 170 pays différents, jusqu’à 90 jours par an dans chaque endroit. Dans un communiqué de presse, la plateforme précise qu’elle prévoit d’organiser régulièrement des événements d’équipes pour que les salariés puissent se retrouver sur leur lieu de travail. Airbnb envisage, pour que cette organisation fonctionne, de mettre en place une feuille de route pluriannuelle.

Le travail à distance présente un avantage non négligeable : la flexibilité, tendance RH n°1 de 2022

Le flex-office et cette notion de “work from anywhere”, Samuel Durand, spécialiste de la transformation du travail et auteur du documentaire Work in Progress, l’analyse au travers des nouveaux modes de travail qui émergent. Selon lui, les entreprises doivent tendre à du travail “hybride”. En effet, avant la crise sanitaire, la majorité des  entreprises étaient réticentes au télétravail, elles tenaient beaucoup au présentéisme. Avec l’épreuve du réel, lors de la pandémie, elles se sont rendues compte que cela fonctionnait et qu’il n’y avait plus d’utilité à faire venir les gens tous les jours au bureau. 

Travail et vacances : que dit la loi ? 

Les règles du télétravail sont négociées au sein de l’entreprise, et peuvent donc varier. Mais officiellement, rien n’interdit de travailler les pieds dans le sable sur une île paradisiaque. Le Ministère du travail le précise dans sa FAQ sur le sujet. 

Cependant, le collaborateur doit informer son employeur du lieu de télétravail choisi, notamment au cas où il serait victime d’un accident, pour que ce dernier puisse être considéré comme un accident du travail.

Néanmoins, comme pour toute demande de télétravail, l’entreprise a la possibilité d’émettre un refus à un collaborateur qui souhaiterait travailler hors de son domicile. En revanche, il devra justifier sa décision par des éléments objectifs : équipement inadapté, pas de connexion internet, manque de sécurité pour les informations, incapacité du collaborateur à revenir rapidement au bureau en cas d’urgence… 

Afin d’éviter tout problème, la meilleure option est certainement d’inscrire les règles encadrant le télétravail dans une charte ou dans un accord d’entreprise.

Comment s’assurer du bien-être de vos collaborateurs lorsqu’ils télétravaillent hors de leur domicile ? 

Selon Stéphanie Duclos, DRH de Cooptalis, la collaboration à distance suppose en effet des prérequis en termes d’organisation, d’analyse et gestion des risques. « Pour une majorité des décideurs RH, il est primordial de s’assurer des bonnes conditions d’exercice (locaux, connexion, équipements) des collaborateurs, maturité et autonomie notamment ». 

A l’image du télétravail plus “classique”, il est important que l’entreprise s’assure des bonnes conditions de travail de son collaborateur. Par ailleurs, faites leur confiance ! On ne le répétera jamais assez, mais c’est certainement la clef pour une collaboration réussie. 

Pour résumer, le travail sur son lieu de vacances n’est pas un rêve ! Cependant, ce mode de travail ne correspond pas à tout le monde. Certaines entreprises s’adaptent aux changements en optant pour une organisation plus « hybride ». Un véritable travail d’équilibriste doit s’opérer entre le télétravail et le présentiel avec comme ligne de conduite : le bien-être des collaborateurs. 

You May Also Like

Déconnexion totale : 8 conseils pour RH

Réussir une déconnexion totale : 7 conseils pour RH débordés

forfait mobilités durables

Forfait mobilités durables : quel bilan 2 ans après ?

Titres-restaurant et retour du plafond de 19 euros dès le 1er juillet 2022

Titres-restaurant : le plafond repassera à 19 euros le 1er juillet 2022

parentalité : actions à mener pour améliorer la QVT

Parentalité en entreprise : 10 actions pour accompagner vos salariés et leur offrir une meilleure qualité de vie au travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *