FMD porté à 600 euros

Le forfait mobilités durables (FMD) porté à 600 euros par an par salarié

Le forfait mobilités durables (FMD) est porté à 600 euros pour le secteur privé dans le cadre de la loi Climat et Résilience. Ce dispositif représente un pas très encourageant pour les entreprises qui souhaitent le mettre en place afin de faciliter le trajet domicile-travail des salariés, de s’engager dans une politique RSE attractive et de décarboner notre économie.

FMD porté à 600 euros – une véritable opportunité pour les entreprises comme pour les collaborateurs

La loi d’orientation des mobilités (LOM) du 24 décembre 2019 a instauré un « forfait mobilités durables » (FMD) pour les employeurs qui souhaitent participer aux frais de déplacement domicile-travail de leurs employés en faisant appel aux mobilités dites « douces ».

Le dispositif séduit : pour plusieurs entreprises, le FMD est désormais indispensable car il répond à de nouvelles préoccupations des salariés qui souhaitent repenser leur mobilité. Le FMD, jusqu’alors plafonné à 500 €, permet aux salariés de bénéficier d’une participation financière de la part de leur employeur couvrant une partie des frais de déplacements domicile-travail. Il permet également aux entreprises de réduire leur émissions carbone et d’inscrire leur stratégie RH dans une démarche écologique.

Avec la promulgation de la loi Climat et Résilience, le plafond exonéré d’impôts et de cotisations sociales pour l’entreprise passe de 500 à 600 euros par salarié et par an en cas de cumul avec l’abonnement de transports en commun. Si jusqu’à présent la loi permettait le cumul des deux dispositifs (FMD et remboursement d’abonnement de transports en commun), dans les faits, il était très compliqué à mettre en œuvre sans dépasser le plafond de 500€.

En région parisienne, par exemple, après avoir financé un pass Navigo annuel à hauteur de 50%, il restait à l’entreprise moins de 50€ pour financer les mobilités douces. La nouvelle mesure aura donc un véritable effet incitatif pour le déploiement du FMD et la promotion des mobilités douces en entreprise. 

Dans un contexte où la loi énergie-climat impose de réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre de la France d’ici 2030, la mise en application de cette mesure incitera plus d’entreprises à la mettre en place.

Grâce à la loi Climat et Résilience, la transformation écologique de notre société va s’accélérer et de plus en plus d’entreprises vont ancrer ce modèle dans leur démarche de développement. 

Rappelons que les modes de transports éligibles au Forfait Mobilité Durable sont les suivants :

  • Transports en commun (hors abonnement mensuel ou annuel) ; 
  • Vélo personnel (électrique ou non) ;
  • Covoiturage ;
  • Mobilité partagée (location en libre service de vélos ou trottinettes par exemple), etc.

Dès le 1er janvier 2022, le dispositif couvrira également l’achat d’un engin de déplacement personnel motorisé, et notamment les trottinettes électriques, les monoroues, les gyropodes, les skateboards et les hoverboards.

Le FMD, est-il devenu obligatoire après cette promulgation ?

Le Forfait mobilités durable est toujours un dispositif facultatif, il pourrait être mis en place par un accord d’entreprise (voire par accord de branche) ou par décision unilatérale de l’employeur, après consultation du Comité Social Économique.

Le FMD est-il toujours cumulable avec l’abonnement aux transports publics ?

Dans le secteur privé, le FMD est cumulable avec la participation de l’employeur avec l’abonnement de transport en commun. Toutefois, l’avantage fiscal résultant des deux aides ne peut dépasser le plafond du forfait, soit 600 euros par an par salarié) ou le montant du remboursement de l’abonnement de transport en commun.

Cette augmentation permet également aux collaborateurs d’avoir plus de liberté en choisissant le mode de transport qui leur convient.

Le forfait mobilité durable (FMD) – Worklife

Worklife est une startup qui s’engage à accompagner les entreprises vers une mobilité plus douce grâce à une solution innovante : une app et une carte de paiement qui facilitent le financement et la gestion du FMD.

La solution Worklife offre davantage de liberté aux collaborateurs et facilite leurs déplacements. En utilisant une seule et même carte, le salarié peut payer son abonnement de transports en commun, des services de covoiturage, d’autopartage (lorsque les véhicules sont à faibles émissions), ainsi que des services de location de vélos, trottinettes et scooters mécaniques ou électriques.

Cette démarche volontariste a de multiples bénéfices également pour l’entreprise. Elle permet d’améliorer son image auprès des clients, des collaborateurs, des partenaires mais aussi des nouveaux talents. Elle contribue à l’amélioration de la qualité de vie au travail et témoigne de l’intérêt que porte l’entreprise au bien-être des collaborateurs.

You May Also Like

Victor Carreau Comet Meetings

Comet Meetings – comment réinventer la réunion de demain

Issence

Accompagner le retour de congé maternité : conseils et bonnes pratiques

IDEA Pact

IDEA Pact : le collectif engagé pour la diversité et l’inclusion dans les entreprises

Epargne retraite - avantage salarié incontournable

L’épargne retraite : un avantage salarié incontournable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *